Tu peux m’en dire plus sur cette histoire de pardon?

Classé dans : Uncategorized | 3


En dire plus sur le pardon? J’ai écrit un livre pour partager mon expérience du Pardon de soi, de Ho’oponopono et proposer « mes tuyaux pour alléger sa vie ». Et pourtant, dans une pratique journalière, je ne cesse de découvrir toutes les facettes et les dimensions de cette voie de Paix.

Je vous propose une forme de « classification »  que je trouve éclairante sur le pardon. Elle est à propos du pardon envers quelqu’un d’autre, mais je la trouve également adaptée au pardon de soi.

  1. Le pardon « menteur ». Vous dites que vous pardonnez sans vraiment le penser. Cela peut être une posture d’enfant à qui on a ordonné : « dis pardon » et qui s’exécute, juste pour avoir la paix. Ou une sorte de convention sociale, du même genre que lorsqu’on demande à quelqu’un « ça va? », sans être aucunement intéressé par la réponse.Ou être un véritable mensonge, volontaire et manipulatoire.
  2. Le pardon « grand seigneur ». Vous pardonnez à quelqu’un d’une posture haute. Vous faites preuve d’une « grande âme » alors que vous conservez du jugement et du ressentiment.
  3. Le pardon « du cœur ». Vous avez de la compassion pour la personne et voyez qu’elle a fait de son mieux en commettant une erreur ou une faute.
  4. Le pardon « de l’âme ». Vous savez qu’il n’y a ni faute, ni erreur. Il n’y a plus de place pour le jugement.

Dans ma pratique, je navigue entre ces niveaux, tout en sachant que ma quête est la liberté infinie du niveau 4. Quand je me sens perdue, je cherche « de quel espace je suis en train de pardonner » en écoutant mes ressentis, mes émotions, en me reliant à la personne. Je peux me connecter également à ce qui en moi se sent coupable ou dans le jugement.

La voie vers le pardon « de l’âme »,  qui est la véritable Paix et la manifestation de l’Amour est parfois  rapide, parfois (souvent?) longue et chaotique. Un des pièges est de croire que l’on est au 4, alors qu’on est simplement dans l’évitement mental ou dans le déni des émotions. Cela m’arrive bien sûr. Je fais confiance à mon scénario de vie qui va me représenter des situations pour que je vois que , finalement, j’étais au mieux au niveau 3, parfois au 2 ou même au 1, dans le mensonge (inconscient … et là aussi… pas de faute, juste de l’expérience).

Je ne sais pas si vous m’avez suivie… Entre la posture 1 et la 4 , on navigue dans des espaces intérieurs très différents, dans la dualité et la peur , ou dans l’unité et l’amour.

Presque tous  les accompagnements audio sur ce site ou sur Youtube sont des voies possibles vers le pardon. Laissez vous guider si ça vous appelle. Je les aime tous mais aujourd’hui, il y en a un qui me souffle à l’oreille de parler de lui : Gratitude et Abondance .

 

3 Responses

  1. FLORENCE

    Merci Laurence de nous rappeler encore et toujours la voie du pardon. C’est intéressant de se demander en effet si on a pardonné avec le coeur, avec son âme ou bien d’un autre espace. Pas toujours évident.

  2. Bloch

    Bonjour Laurence:
    Je fais une différence entre le pardon de soi, c’est à dire reconnaitre profondément que je suis un être humain dans toute sa fragilité, dans la dynamique du Yom Kippour: le jour du Grand Pardon, dont le schéma est de se présenter devant son créateur pour mettre en évidence les commandements divins non respectés, mais qui ne seront pris en considération que si et seulement si j’ai pu obtenir le pardon de ceux à qui j’ai fait du tort, consciemment, volontairement ou pas, la liste des offenses étant très précise,..
    et le fait de pardonner à l’autre qui pour moi n’appartient qu’ D., car c’est le seul à même de sonder les âmes et les coeurs, d’autant que, comme on le vit dans les constellations, ceci peut avoir comme effet induit de libérer l’autre de sa responsabilité.
    Je préfère nettement le  » je ne t’en veux plus ». Je suis donc en dehors des 4 attitudes que tu évoques, même si mon inclination va vers la 4.
    Comme disait Coluche: se faire du mal, c’est quand on ne s’aime pas soi- même… et moi je m’aime bien.
    Au passage, You Tube est une filiale de Google, qui fait partie du groupe des GAFAM: Google, Amazone, Facebook, Apple et Microsoft, (on pourrait rajouter Tulsa), les plus grands manipulateurs de masse, 6000 milliards de puissance financière, activistes du transhumanisme, cette folie qui vise à éliminer D.ieu et la mort.
    Si tu pouvais utiliser le réseau des acteurs libres tel que Framasoft, dont la devise est « degooglisons internet …

    A bientôt en tout cas.
    Mille pensées affectueuses
    Alain

  3. Anne Corbellari Gingrich

    Quel plaisir d’avoir à nouveau un billet sur ton blog!
    J’aime beaucoup ta façon de présenter les choses et je vais observer où j’en suis ces prochains jours!
    Amitiés
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.