J’ai peur de me sentir vulnérable … la suite …

Classé dans : Uncategorized | 2

Quand j’ai écrit l’article sur la vulnérabilité après un baptême époustouflant en parapente, je n’imaginais pas que j’étais loin d’en avoir terminé avec ce thème!

Tout avait commencé en réalité lors du séminaire en Suisse avec mes enseignants Robert et Karey  en octobre. Pendant  4 jours, j’ai plongé dans ma vulnérabilité et regardé mes peurs de le faire, en sécurité avec leur accompagnement et la bienveillance du groupe. Que de mémoires, puissantes et anciennes se sont alors révélées à moi. Celles qui me font me rétracter dans la peur et le besoin de garder le contrôle. Celles qui limitent ma confiance dans l’inconnu. Celles qui ferment mon cœur par peur de souffrir terriblement. Celles qui m’empêchent de me dévoiler …

Le vol en parapente, prévu depuis plusieurs mois, a eu lieu  après ce stage, un jour de nouvelle lune! Coté agenda, on peut dire que le Ciel me soutient!

Vulnérabilité ? Peur de la vulnérabilité ? Besoin de voir comment j’évite soigneusement d’aller voir les endroits vulnérables? Envie de savoir si, enfin, je suis une grande fille qui sait comment transmuter tout cela  après tant d’années de pratique et l’écriture de deux livres ? Voici ce qui m’a été offert en réponse.

Mon site internet bloqué et un message assez culpabilisant.  J’aurais envoyé des messages de type spam, non appropriés. Ah bon? mais j’envoie une newsletter deux fois par mois depuis plusieurs années! Retour en arrière à partir de sauvegardes, blabla avec le support, nouveaux tests … fatigue, je n’enverrai pas de newsletter. Je suis sous la coupe d’un programme informatique qui juge et condamne à partir de critères que je ne connais pas … Accueil de tout ce que ça vient toucher en moi…

Un virus de saison. Je me soigne comme toute descendante de sorcière, je sais faire voyons ! Je vais mieux Je l’ai eu ! Hi hi hi , je suis la plus forte !  Euh… je ne compte plus les rechutes  et l’infinie fatigue que je me trimbale depuis un mois. Une chiquenaude sur mon arrogance et l’invitation à accueillir ma vulnérabilité avec tendresse.

La cerise sur le gâteau.Je croque avec volupté et détermination dans une cerise à l’eau de vie et au chocolat (pas celles des supermarchés, non, une bonne de chez un chocolatier). Crac. Il y a un noyau. Quelques heures plus tard, ma dent se casse en deux quand je  croque autre chose. Terrible ce bruit de la dent qui craque! Depuis, le trou à la place de la prémolaire me rappelle comment, là aussi, être dans l’attention, la présence et l’amour. Ça fait une bonne cinquantaine d’années qu’elle est  fidèle au poste. Même diminuée de moitié, elle va continuer, soutenue par une couronne qui sera posée un peu après … la fête des rois en janvier!

Plonger dans la vulnérabilité, abandonner le contrôle et l’hyper vigilance, permet de déconstruire tout ce que l’ego a bâti pour se protéger et maintenir le statu quo.

J’ai observé que tant que je ne suis pas à  100% de vulnérabilité, c’est presque pire! A 100%, un mouvement  intérieur profond a lieu et permet de changer de réalité. C’est un peu comme passer une porte spatio-temporelle. Soutenue par tous les scénarios pleins d’humour, que j’accueille de mon mieux, dans un grand rire édenté, je continue à avancer dans ce processus prometteur.

Je choisis de m’abandonner à l’obéissance au projet de mon âme. 

Je sais où je vais… je vais vers l’inconnu! 

Je partage avec vous également l’accompagnement audio tout neuf sur ce thème: « Aimer sa vulnérabilité ». Il est à cette page

 

2 Responses

  1. Pauline Pedroli

    Chère Laurence,
    Merci pour cet article et le bel accompagnement audio ajusté dans la voix enveloppante et le propos.
    Je suis grippée juste avant Noël alors que 20 personnes se réjouissent de venir partager un repas à la maison… pas le temps d’être vulnérable ….
    cet accompagnement tombe à pic et je vois l’humour de la situation ça va être compliqué de tout contrôler !!
    merci
    Pauline

  2. Laurence Aubourg

    Ah oui alors ça va être compliqué de garder tout le contrôle! Je t’imagine très bien réserver tes pauvres ressources à orchestrer cette magnifique équipe de 20 personnes. Même les tous petits, ils adooooooooorent aider! Je t’invite à aller voir Le Sens de la Fête avec Bacri quand tu iras mieux. Comment quand tout se déglingue, la magie apparait dans un grand rire. Take care of you.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.