Comment, je pourrais laisser L’Univers respirer à travers moi ???

Classé dans : Uncategorized | 6

Six mois après le début du confinement en France, je sors de ma tanière en partageant un nouvel accompagnement audio. J’ai été inspirée par des méditations de Paul Kaye qui m’enchantent et me soutiennent (voir les liens en fin d’article).

Dans ces temps de cacophonie, où des certitudes se cristallisent, où des univers s’ébranlent, où les luttes et disputes se renforcent mais aussi où de belles choses émergent : je n’ai rien à ajouter au « bruit » ambiant. Un mot pourrait résumer ce qui s’installe pour moi depuis six mois: SIMPLICITÉ. Je n’ai rien forcé, je n’ai rien cherché, je ne me suis pas battue pour faire le vide à tout prix, je n’ai pas fait de sacrifices … La simplicité se met en place assez tranquillement et joyeusement dans beaucoup de domaines de ma vie. Je réalise qu’inconsciemment je l’associais à l’austérité, l’effort et au renoncement. C’est en renforçant mes pratiques intérieures et le soin porté à mon corps par le Qi Qong, en ciselant ma sensibilité à ce qui m’entoure et en apprenant à « aimer de mieux en mieux » que cela se fait naturellement.

La méditation que je partage avec vous est dans cette énergie: un simple retournement dans la façon de respirer pendant quelques minutes… Elle est courte. Veillez simplement à être dans un espace tranquille pour la vivre et à avoir un peu de temps ensuite pour continuer à savourer si vous avez apprécié.

Méditation « Respiration » à écouter en format mp3, téléchargeable

Version Youtube de « Respiration »

Chaine Youtube de Paul Kaye (en anglais sans sous-titre, je suis désolée pour ceux d’entre vous qui ne le parlent pas).

6 Responses

  1. DANIEL MILLET

    Bonsoir Laurence ! et alors que j’ écris ces mots il me vient la pensée que j’ai beaucoup de chance de vivre dans un espace paisible … paisible si je ne crée pas d’ embouteillage avec des pensées de tourments … et il y en a des tourments ces temps ci, c’est le confinement de nouveau et je ne vais pas commencer une liste de ce qui nous dérange … à moins de regarder que je peux transformer les tracas en occasion de voir ce que je peux en faire !… « intention d’ abondance », puis « aimer sa vulnérabilité » ont comme déclenché en moi le désir d’ écrire ces quelques mots : je bâille et mes yeux s’emplissent de larmes, mon féminin se découvre, et c’est bon ! merci pour ces pépites Laurence, pour ces accompagnements, avec ma reconnaissance et ma gratitude Daniel

    • Laurence Aubourg

      Magnifique témoignage, Daniel. Merci. Et merci aussi pour cette belle image: les embouteillages de pensées de tourments Je les crée aussi ! C’est tellement inconfortable et fatigant que je me mets vite à gérer « la circulation intérieure » de mes pensées 🙂

  2. Anne Corbellari Gingrich

    Merci Laurence pour cette pratique qui ajoute de l’oxygène et de la douceur à ma méditation quotidienne
    Grâce à toi et tes pratiques j’avance et j’affine mon ouvrage intérieur (pas facile de trouver le bon mot pour remplacer « travail »;-)
    Merci beaucoup

    • Laurence Aubourg

      Bonjour Anne! « affiner mon ouvrage intérieur » , j’aime beaucoup cette expression pleine de délicatesse et de force. Comme toi, je cherche à utiliser d’autres mots que « travail » et ce n’est pas toujours facile. De tout coeur vers toi…

  3. DANIEL MILLET

    de nouveau je viens de pratiquer RESPIRATION et comme chaque fois les yeux larmoient, je bâille beaucoup et ressens une certaine libération, et intention de m’y remettre dans la journée ! … merci d’être sur ma route Laurence ! merci du fond de mon coeur Daniel Millet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.