– Tu aurais des exemples de pratique du pardon de soi? – Voilà!

Classé dans : Uncategorized | 0

Avec l’accord de la personne concernée, je partage un échange que nous avons eu par écrit à propos d’une situation très inconfortable (jalousie et honte) et de Ho’oponopono, du Pardon de soi et du grand retournement. J’invite les lecteurs de ce blog et de mon livre à ne pas hésiter à partager leurs propres questionnements avec moi. Nous avons tous à désapprendre des habitudes installées depuis des centaines d’années pour installer Le Pardon de soi et le « grand retournement », dans notre vie.

La question qui m’est posée :
Ce matin, une collègue professeur a été inspectée, par une inspectrice qui est un peu crainte par tout le monde, car elle est plutôt cyclothymique. A la fin de l’entretien, ma collègue était toute souriante, car tout s’est bien passé et l’inspectrice était ravie son travail. J’étais contente pour elle et je l’ai félicitée et en même temps j’ai eu le sentiment d’être fausse, car je sentais au fond de moi une pointe de jalousie…quelques années auparavant, je suis sortie en larmes de mon inspection, l’ordinateur m’ayant fait défaut au moment de démarrer mon cours et malgré le fait que j’ai su rebondir j’ai vécu cette séance comme un échec.
Bref, j’ai eu honte de ce sentiment de jalousie que j’ai ressenti, et de ne pas arriver à me réjouir pleinement pour ma collègue. Est ce que je peux faire Ho’oponopono  pour me pardonner d’avoir ressenti de la jalousie et de la honte? Je voudrais vraiment me réjouir pour ma collègue et partager sa joie comme si c’était la mienne…
Ma réponse :
Merci pour cette question, qui pourrait paraitre si banale mais pour laquelle je perçois plein de chagrins enfouis. Tu pourrais voir cela comme le sommet d’un iceberg.
Est ce que je peux faire Ho’oponopono  pour me pardonner d’avoir ressenti de la jalousie et de la honte?
Il n’y a pas de faute… pardonne toi le JUGEMENT que tu portes sur le fait d’avoir ressenti de la jalousie. Pardonne toi de te juger tellement que cela va jusqu’à la honte. On nous a appris à demander pardon pour nos fautes (culpabilité), ce qui libère vraiment c’est de se pardonner les jugements que l’on porte sur soi. 
Ecoute  l’INFORMATION qu’il y a  dans cette expérience . Ce qui se passe n’a rien à voir avec cette collègue, ce qui s’est passé a réveillé une blessure profonde en toi. Ca manque d’Amour en toi, ça ne manque pas d’amour vers ta collègue. Quelles sont les croyances sur toi , que tu connais déjà certainement : je ne suis pas à la hauteur, quoique je fasse je ne serai pas reconnue , etc… Pardonne toi les croyances que tu reconnais…
Tu peux doublement te réjouir de la situation : ta collègue a réussi et elle a joué un rôle déterminant pour te permettre de vivre cette expérience qui met en lumière quelque chose de très profond. 
Je voudrais vraiment me réjouir pour ma collègue et partager sa joie comme si c’était la mienne…
Je t’invite à retourner cette phrase vers toi : je voudrais me réjouir et partager ma joie. Serait-ce un des vœux profonds de ton âme?
Sa réponse:

Merci Laurence. J’ai laissé couler les larmes, des larmes qui venaient du plus profond de mon être, j’ai laissé monter cette tristesse, ce désespoir que je voulais tenir à distance. Comme tu le dis si bien, tant de chagrins enfouis. Tes mots disent tout, et me parlent. Le manque d’amour que j’ai pour moi, le sentiment de ne pas être à la hauteur, et pas reconnue, et ce besoin vital de me réjouir, de laisser entrer la Joie.

Ma réponse:

Chère xxxxxxx, je suis heureuse que ma « lecture » ait eu cet effet libérateur. C’est ce que j’appelle l’Amour en Action!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.