J’ai l’impression d’avoir perdu mon équilibre — Tu as pensé à mettre de la gratitude et du pardon dans ton arbre généalogique?

Classé dans : Uncategorized | 0

arbreSalutations à toutes et à tous ! Comment vivez-vous les méandres du temps actuellement? Personnellement, j’ai la sensation de me mouvoir dans un espace temps étrange, chaotique, inconnu et en tout cas incontrôlable. Je n’ai trouvé d’autre option que de m’ancrer encore et toujours plus dans le présent et l’accueil  de l’inattendu, l’attendu, l’espéré, l’inespéré, le redouté, en développant la confiance … J’en ai le tournis parfois, dans une vieille crainte archaïque de perdre le contrôle, de tomber dans un vide infini, comme dans mes pires cauchemars.

C’est bien beau de se dire qu’il ne faut pas se laisser embarquer par la peur voire la terreur dans les temps que nous vivons. Comment le mental, si binaire, pourrait ‘être d’une aide quelconque? Il peut faire le choix de demander à l’Amour du soutien et une guidance pour naviguer en se sentant en équilibre, toutes les voiles du cœur ouvertes dans la tempête. C’est ce que je fais. Ca fonctionne, pas forcément tout de suite mais ça fonctionne.

Cet été, le thème de la réconciliation avec sa propre histoire et avec TOUTE sa généalogie s’est présenté plusieurs fois. Cela m’amène à offrir un nouvel extrait du livre « Le Pardon de soi » avec un protocole tout simple mais tellement puissant.

Avec sa lignée familiale

Dessinez votre arbre généalogique, jusqu’à vos arrière-grands-parents, même si vous ne connaissez pas leur nom précis. Vous n’avez pas besoin des dates de naissance. S’il y a des situations d’adoption, placez les parents biologiques et adoptifs. Incluez vos enfants et petits-enfants, neveux et nièces. Vous pouvez, au choix, choisir les racines de l’arbre (vous êtes à la base du tronc et vous descendez la généalogie dans les racines) ou, plus traditionnellement, les branches qui remontent vers vos aïeux.

Chaque personne de votre famille est dans votre réalité et vous êtes responsable. Vous pouvez dire « je suis désolé(e) » à toutes, car toutes ont vécu l’expérience de chagrins, de souffrances, de peur, de manque d’amour !

Cette exploration va peut-être accroître votre conscience de ce que vos parents et vos ancêtres vous ont permis d’atteindre, en traçant une route avant vous. Il est possible que ce soit des routes que vous avez cherché à suivre, ou que vous avez cherché à éviter. Dans les deux cas, ils vous ont montré une voie ! Vous ne verrez pas tout et ça n’a pas d’importance.

Imaginez qu’une personne importante à vos yeux s’assoie devant vous et vous manifeste sa compassion, sa demande de pardon, son amour et sa gratitude. Imaginez que vous ayez vécu des choses difficiles, que vous ayez des regrets ou des remords, que vous portiez un jugement sur votre vie et que quelqu’un, avec un amour infini, exprime sa gratitude parce que toute votre expérience de vie a été utile et continue de l’être. C’est cela que vous allez offrir à chaque personne de votre lignée, même quand vous ne savez pas consciemment pourquoi, et que vous ne le saurez peut-être jamais. Même si vous avez la croyance que c’est une « personne mauvaise». Dans les histoires de héros, il y a toujours un méchant qui lui permet de se révéler, n’est-ce pas ?

  • Regardez votre arbre.
  • Pour chaque personne : Je suis désolé, je t’aime, pardonne-moi, merci, inspir- expir.
  • Accueillez, observez, ressentez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.